Articles

13
2010
L'AJC62 est devenue la spécialiste des échanges avec les autres départements de France. En octobre dernier, ce sont les jeunes du Territoire de Belfort qui ont été accueillis dans le Pas de Calais. Ambiance ...
 
 
 
 
 
Accueillis dans le Pas-de-Calais dans le cadre des échanges inter-ADJC, les 23 et 24 octobre derniers, Sébastien et François ont rapporté à Avenir Chasse 90 le récit de leur expérience de chasse au petit gibier. Et c’est Michel, le secrétaire d’AC 90, qui se colle au compte-rendu d’un voyage inoubliable…

Malgré des péripéties rocambolesques de dernière minute, le voyage prévu de longue date dans le Pas-de-Calais a tout de même pu se réaliser pour deux de nos membres. Vendredi soir, après plus de six heures de route, François et Sébastien arrivent à bon port, au rendez-vous fixé par les membres de l’AJC 62. Thibaut, Rémi et Vincent leur réservent un accueil des plus chaleureux avant de prendre la direction d’un marais où ils passeront la nuit. Gérée par l’association les Albrans, cette hutte permet à Sébastien et François d’entendre durant toute la nuit de nombreux cris de canards. Sébastien qui a tenu à faire le guet toute la nuit, confirmera au petit matin que la nuit a été des plus sereines. Début de soirée, une escadrille de colverts a bien fait un bref passage, mais sans daigner faire une escale sur le plan d’eau. Vers minuit, le guetteur aperçoit un petit canard, dont il apprendra plus tard qu’il s’agit d’un « castagneur », qui vient jouer des coudes avec les appelants.
 
6h30, tout le monde se lève pour la passée où des colverts seront encore aperçus. Une fois les affaires rassemblées, nos deux jeunes chasseurs rejoignent Thibaut pour un solide casse-croûte avant le départ pour une journée de chasse au pigeon. Entre temps, Rémi les a rejoint, et la bande peut alors partir vers un bois de quelques hectares, à l’arrière d’un quad.

François a pu voir la mer de près
Après cette première journée bien remplie, un premier tableau est établi où l’on trouve perdrix et pigeons. Tombés le jour du concours Saint-Hubert, nos jeunes chasseurs franc-comtois sont invités à rejoindre le village où s’est déroulé le concours, puis à assister à une messe de Saint-Hubert. Ils y retrouveront d’autres membres de l’AJC 62 ainsi que le président de la FDC 62, pour quelques échanges sur la chasse dans le Pas-de-Calais. La soirée se poursuit dans un restaurant à la cave voûtée, où ils découvrent des spécialités locales, dont une pièce de bœuf grillée sur une potence, accompagnée de frites et de sauce au Maroilles. C’est finalement très tard dans la nuit qu’ils se séparent. Sébastien reprend la route avec Thibaut tandis que François rejoindra la côte nordiste avec Aurélien. Ce sera l’occasion pour ce dernier de débuter la matinée de dimanche par un tour en bord de mer, puis de chasser dans les plaines des Flandres.


Une hospitalité légendaire appréciée
De leur côté, Sébastien et Thibaut retrouvent Rémi pour une journée de chasse fructueuse. Les jeunes chasseurs franc-comtois relèvent la qualité des chiens de leurs accompagnateurs : épagneul breton, setter anglais ou encore draathar les ont en effet gratifiés de plusieurs beaux arrêts. Au total, une soixantaine de perdrix, des lapins, des faisans ou encore des lièvres seront levés. Ne manquant pas à leur hospitalité légendaire, nos hôtes offriront une large partie du tableau. 19 heures, il est désormais et malheureusement l’heure de rentrer vers le Territoire de Belfort. Tout au long de la route, nos deux comparses repassent les images de ce fabuleux week-end plein de dépaysement et de découverte. Par dessus tout, ils ont rencontré des gens sympathiques, chaleureux et très accueillants dotés d’un sens inné de la convivialité. A notre tour, désormais de les accueillir en Franche-Comté !



 
Affichages : 3208
Mis à jour le lundi 21 mars 2011 20:48

Qui est en ligne ?

Nous avons 11 invités et aucun membre en ligne

Connexion

Copyright © 2014. ANJC
S5 Logo