Articles

12
Oct
2009
La nouvelle fête de la chasse de l’association des jeunes chasseurs du Morbihan, début septembre 2009,  a été une nouvelle réussite. Nicolas, Président de l'AJC 56, revient sur ce w-e ensoleillé.
 
Nous avions choisi de changé de lieu car le précédent commençait a être un peu petit et nous souhaitions nous détaché de l’armurier qui nous accueillait les fois antérieures. La fête s’est donc déroulée de manière plus champêtre sur un chaume de blé.
 
Le terrain était idéal pour organiser une telle manifestation, avec en plus cette année, un temps idéal. Le samedi a été plus calme avec la mise en place du ball-trap.
En revanche, le dimanche, la vingtaine de bénévoles n’était pas de trop pour mettre en place toutes les activités. Nous avons proposé aux visiteurs une démonstration de vénerie sous terre, un concours de chiens d’arrêt, une exposition de meutes de races différentes avec en tout plus de 200 chiens.
Des équipementiers ont fait le déplacement et parfois d’assez loin pour venir nous accompagner. Il était possible de se ravitailler en vêtements, trompes, fouets, couteaux et autres accessoires de chasse sans oublier les aliments de nos fidèles compagnons à quatre pattes. Des associations spécialisées du département sont également venues présenter leurs particularités, des bécassiers au métier de guide de chasse en Afrique ou de taxidermiste…
 
Les visiteurs ont visiblement apprécié le jambon à l’os qui a été servi à environ 250 personnes pour l’occasion par l’AJC56. Mais ce que tout le monde retiendra de cette fête, tant le public resté tardivement que les organisateurs, c’est la prestation de l’équipage « An Douarou » de Valery Meleuc. C’est un équipage jeune qui a su se mettre à la hauteur du public présent pour lui expliquer toute sa passion.
Quand un spectateur demande comment le piqueux fait pour reconnaître ses chiens, Valery se compare alors simplement à un éleveur bovin qui connaît toutes ses bêtes et leurs caractéristiques même si elles sont toutes noires et blanches. La seule manière est de les aimer et de passer du temps avec ses chiens…
 
Mais Valery ne se contentera pas d’explications pour transmettre sa passion aux plus jeunes spectateurs. En effet, après avoir montré son savoir faire de maître d’équipage en conduisant ses chiens simplement à la voix, et ce même pour la curée, Valery a invité tous les enfants présents à venir caresser ses chiens au milieu du ring. Quel plaisir de voir des bambins de 2 ou 3 ans rire aux éclats face aux bisous des chiens. La fille d’un organisateur aura même le privilège de faire un tour du ring sur le dos du cheval de Valery.
Affichages : 7413
Mis à jour le mardi 2 février 2010 20:46

Qui est en ligne ?

Nous avons 8 invités et aucun membre en ligne

Connexion

Copyright © 2014. ANJC
S5 Logo