Articles

04
Jui
2009

Pour la deuxième fois, les jeunes chasseurs de Loire-Atlantique ont organisé leur balade cynégétique le dimanche 26 avril 2009. Vincent, Président de l'ADJC44, nous raconte cette nouvelle opération de présentation de la chasse au grand public.

Le dimanche 26 avril 2009, avaient lieu les Escapades Atlantique, manifestation sur les sports "nature" organisée par le Conseil Général de Loire-Atlantique. Après le succès de la première édition lors des Escapades en 2007, l’ADJC 44 a décidé de rééditer sa Balade cynégétique au château de la Groulais à BLAIN.

Le stand des jeunes chasseurs est situé dans la fête, parmi les autres activités de pleine nature. Il est constitué d'un savant mélange d'animaux naturalisés, de panneaux d'information et de revues cynégétiques variées.

Cependant, un simple stand "chasseur" ne suffit pas à communiquer sur notre passion, aussi documenté et fourni qu'il puisse être. La majorité des personnes que nous réussissons à capter viennent plutôt voir les chiens de traîneau ou la buvette, et n'osent pas se rapprocher de notre stand. Il est nécessaire d'aller vers eux, et de leur proposer quelque chose de concret : "ça vous dit une petite balade de 2km ?".

Une fois le groupe de 7-8 participants constitué, deux jeunes chasseurs, accompagnés d'un chien, emmènent nos visiteurs hors de la fête. Dès le début de la balade, les langues se délient, autour du chien, de sa race.

Plus loin, on arrive sur le vrai premier stand, le lapin. Christophe explique alors les diverses façons de chasser le plus fameux des petits gibiers, et les méthodes de reprises de celui-ci ainsi que la nécessité de gérer de près cette espèce. Une espèce qui, on le rappelle, peut générer très vite de gros dégâts sur les cultures. Et pour conclure, une cage s’ouvre pour laisser sortir deux furets, sous le regard étonné et amusé de nos visiteurs.

Ensuite c'est l'arrivée dans un sous-bois. A nouveau, des adhérents sont là. La chasse en forêt est un vaste sujet, entre le grand gibier, bien évidemment, et la bécasse.  Un cerf de douze cors en photo grandeur nature est là pour agrémenter le stand ainsi qu’un bois de cerf et un de chevreuil. L'objet passe de mains en mains, étonne et appelle une foule de questions.

Mais il est déjà temps de redescendre en direction de la rivière. Regardez, des canards !!! Hélas en plastique. Erwann tente de faire passer aux visiteurs toute la magie de la sauvagine, simplement avec ses récits de passionné, quelques objets, et de formidables imitations de canards, qui ne laisseront personne indifférent.

Au milieu d'une plaine, nous retrouvons de nouveaux adhérents. Les sonneurs surprennent nos visiteurs et sonnent une vue de Lièvre. Eh oui mesdames et messieurs, "le chasseur à l’ œil", regardez ce beau capucin (certes naturalisé) au gîte dans un pré enherbé.  Nicolas explique alors les différentes méthodes de chasse que l’on peut rencontrer dans ce genre de biotope, La discussion se terminant autour de la petite vénerie, chasse sportive par excellence, avant de reprendre la balade pour le dernier atelier.

Le long d'une haie, Alex et Damien attendent le groupe. C'est parti pour quelques minutes d'explications sur la haie, sa constitution en strates, son importance pour le bocage et pour la petite faune... Quelques explications complémentaires, les questions qui se bousculent … mais rapidement un autre groupe arrive et nous « chasse » vers le stand de départ.
La durée d'une heure prévue pour la balade, qui avait un peu fait hésiter nos promeneurs du dimanche, s'est transformée au final en 1h30, pour le plus grand plaisir des participants. La plupart ont accepté de remplir le petit questionnaire que nous leur proposions, histoire de coucher sur le papier les remerciements et félicitations exprimés oralement.
Durant cette journée, 105 personnes (majoritairement non chasseurs) ont été emmenées hors des sentiers battus par les guides de l'ADJC44. Le dialogue s'est rapidement établi entre des jeunes chasseurs passionnés et des participants attentifs et heureux de découvrir une autre image de la chasse.


Témoignage d'un participant :

J'ai découvert le stand de ADJC 44, qui m'a offert une visite commentée très intéressante, car pour moi, n'étant pas chasseur, je pensais que la chasse n'était qu'une promenade à travers les champs et la forêt et de tirer avec le fusil sur tous les animaux qui se trouvaient sur leur passage.
J'ai donc beaucoup appris sur l'utilité de la chasse et ses différentes pratiques, et bien sûr le besoin de la régulation des populations dans chaque région.
Tous les commentateurs étaient très clair dans leurs explications, donc un grand bravo pour eux et félicitations à toute l'association. Ceci étant je ne deviendrais pas chasseur pour autant.


Un questionnaire final a permis de recueillir leurs impressions : tous ont apprécié la promenade, la trouvant très enrichissante (60 %) à intéressante (40 %). Elle leur a permis d'améliorer leur vision de la chasse (à 64 %). Par ailleurs, 19 % ont émis l’éventualité de venir un jour à la chasse.

Cette seconde édition a aussi été l’occasion de réalisé un court métrage sur notre balade, afin de pouvoir montrer à ceux qui ne pouvaient être là ou ceux qui désirent organiser une manifestation du même genre.

 

Affichages : 4389
Mis à jour le vendredi 18 septembre 2009 21:01

Qui est en ligne ?

Nous avons 6 invités et aucun membre en ligne

Connexion

Copyright © 2014. ANJC
S5 Logo