AccueilActualitésLa vie des associations /  Journée de chasse à Saint Rémy l’Honoré
6h00 : il est dimanche, le réveil sonne. La météo indique des températures proches de zéro. Une douche, un café et je termine de préparer mon sac. Nicolas m'attend à 7h devant mon appartement. Ensemble, nous partons pour Saint Rémy l’Honoré à une bonne quarantaine de kilomètres de Paris dans sa Smart grise de titi parisien.
Kévin LEGUEDOIS, jeune mais néanmoins talentueux président de l'association des jeunes chasseurs d'Ile de France, a réussi à réunir 11 membres de l'association pour répondre à l'invitation chaleureuse des chasseurs de Saint Rémy l’Honoré à venir participer à une battue sur leur territoire. La règle est simple: apportez votre permis, votre validation de chasse, votre assurance et des croissants ! Dès notre arrivée, l'accueil est à l'inverse de la température : chaleureux ! Tout le monde se présente, s'échange des poignées de mains et se raconte les dernières chasses auxquels ils ont participées. Au fil de l'eau, le président de chasse prend nos noms, prénoms et numéros de permis de chasse et nous fait signer un document attestant que nous acceptons le règlement intérieur. Les règles sont bien respectées ici, gage d'une chasse sérieuse. Lorsque tout le monde est arrivé, le président nous réunit pour nous présenter collectivement les règles de sécurité et les spécificités de la chasse sur leur domaine. Le terrain est accidenté et difficile à chasser. Nous chassons le chevreuil, le sanglier, le renard et le blaireau... Je regarde Nicolas du coin de l'œil, il écoute attentivement l'homme et ne manque pas une minute de son discours. Néanmoins, il est presque 9h et nous n'avons encore rien mangé. Tout le monde a apporté des croissants et un buffet nous attend sur le capot du patron, Kévin. 9h10 : l'heure de la chasse a sonné ! Chacun est invité à se servir en croissant et nous partons, par petits groupes, chacun en direction de son poste. Un chasseur expérimenté nous accompagne. 30 ans de chasse sur le terrain. Il connait tous les recoins. Nico est positionné le premier, ensuite un habitué, puis encore un jeune chasseur et finalement moi. Notre hôte m'explique la complexité de mon poste de tir. Les angles sont fermés et les postés sont tout autour de moi. Si quelque chose apparaît, je n'aurai que peu de temps pour tirer. 9h30 : le début de battue sonne. Les rabatteurs lâchent leurs chiens et les postés se préparent. Le président de chasse nous a prévenu, le territoire est peu chassé et propice aux animaux, il risque d'y avoir du monde. Comme tout début de chasse, la tension est palpable. On sait qu'à partir de maintenant, quelque chose peut survenir à tout moment. 9h40 : un mouvement à 30 mètres au sol. Je distingue mal puis finalement m’aperçoit qu'il s'agit d'un écureuil. Il monte un arbre et patiente sur le tronc à 10 mètres de hauteur. Tout d'un coup, il s'excite et remonte 10 mètres plus haut. Quelque chose l'a provoqué. Je reste sur mes gardes, plus vigilent que jamais. À 50 mètres, sur le haut de la crête, apparaît un cervidé : un chevreuil. Je crois distinguer des bois, signe qu'il est au plan de chasse du jour. Par contre, sa position me dérange. Le tir n'est pas fichant.. Je le vois continuer d'avancer et se diriger vers mes collègues. Je me dis qu'il sera pour quelqu'un d'autre avant de le voir disparaître dans les broussailles. Il est 10h, puis 10h30, puis 11h. La terre est immobile, la faune aussi. J'entends tous les bruits de la forêt. Un craquement, je lève la tête et cherche à identifier l'origine du bruit. C'est une branche qui tombe d'un arbre, l’automne fait son temps. Avant la vue, la chasse se pratique à l'oreille. 11h05 : je commence à entendre du mouvement. Il se passe quelque chose. Les rabatteurs approchent, c'est évident.
 
Et là, un bruit sourd se met à s'intensifier. Des chiens? Trop puissant. Des sangliers? Ce sera pour moi. Un mouvement en haut de la crête! C'est un chevreuil! Il court à toute vitesse! Il est suivi de un puis de deux autres. La troupe passe par derrière le houx, ils sont encore à 40 mètres. Je n'ai pas réussi à les identifier. Ils ressortent du houx et finalement se dirigent vers moi. 30 mètres, ça y est, j'identifie le premier. Une chevrette. En dehors du plan de chasse, je ne tire pas. Le second est caché derrière. À 10 mètres, ils tournent brusquement à droite et se dirigent vers la zone où je ne peux pas tirer. Je n'ai pas encore identifié les autres. Le second apparaît. C'est un jeune, je peux tirer mais il entre dans ma zone de non-tir. C'est loupé. Je me prépare à lever le canon vers le troisième. C'est aussi un jeune. Je tir de volée, je n'ai pas le temps de viser, il va rentrer dans la zone de sécurité. Manqué. Pas d'importance, ils vont rentrer dans la zone de tir de mes collègues et eux, ayant entendu mon tir, sauront qu'ils peuvent y aller. Je vois le chasuble orange de mon collègue s'agiter, il se prépare. Les cervidés se dirigent vers lui avant de brusquement changer de direction. Ils traversent le ruisseau et passent chez le voisin. Il ne les tire pas. Les chiens arrivent et prennent le même parcours dans la foulé. Le tout aura duré 20 secondes. Notre accompagnateur me rejoint à mon poste et me demande de lui expliquer ce qu'il vient de se passer. Tout est allé très vite. Il est surpris de la direction empruntée; ça n'est clairement pas habituel. Et puis l'attente reprend. Une autre chevrette apparait. Elle est beaucoup trop loin et encore sur une crête. Le président n'avait pas menti en précisant que le terrain était difficile. 12h : trois longs coups, annonce la fin de la battue. La chasse est terminée. Je sais que Kevin va attendre le débriefing de ses équipes et que je vais me faire charrier pour avoir loupé mon coup. Et ça ne rate pas. Je n'ai pas fait deux mètres en sortant du véhicule qu'il crie déjà "Alors Camy, il parait que t'as mis à côté!" Je souris. Il rit. Le président de chasse rassemble tout le monde pour un débriefing de fin de chasse. Un peu de petit gibier, l'écureuil, une biche, le brocard, la chevrette avec ces deux jeunes de l’année et une autre chevrette... La chasse n'est pas à la hauteur de ses espérances. Mais pour moi, elle a été magnifique. Le président explique l'importance de la chasse et du renouvellement des chasseurs. Il nous réinvite l'année prochaine. Avec Nico, on rentre à Paris. On remercie Kévin, notre patron, et on prend la route pour faire le chemin inverse. La prochaine chasse n'est pas programmée mais on rentre plus déterminé que jamais d'y retourner et d'accrocher des trophées à notre tableau de chasse.
 

Les Brèves

Simulateur de tir pour l'ADJC 16

 

le SAMEDI 8 AOUT, l'ADJC 16 organise une après-midi au simulateur de tir de l'armurerie SDC à Chateaunernard, pour seulement 15€ au lieu de 29.



Venez avec votre carabine ou fusil afin de pratiquer du tir sur petits gibiers (canard, faisan...), gros gibiers (cerf, sanglier...) ou en mode tir sportif (sanglier courant, rabbit...)...
Excellent exercice pour corriger et voir les trajectoires de vos tir !!



Pour le bon déroulement de cette demi-journée seulement 7 places sont disponible sur RESERVATION au 0683655291 ou sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ADJC 89 invité en forêt d'Orthe

Samedi 14 février, L'ADJC 89 aura l'honneur d'être invité à la prestigieuse chasse des centaines en forêt d'Othe.
Les places seront attribués à la demande des membres et en privilégiant ceux qui se seront investi durant l'année dans l'association. Ceci en guise de récompense ( ce qui est normal) pour la fête de chablis, notre repas annuel. Etc
...
Mais ne crainniez rien, l'année prochaine il y aura des places, pour les personnes qui se seront investis.

L'ADJC 17 chasse le gros

Nous sommes invités le 18 Janvier 2015 pour une chasse au sanglier dans un parc sur la commune de Le Vigeant (86150). Le Rendez-vous est à 8h30 au Domaine de Les Fouillarges.
Pour ceux qui désire, un casse-croûte vous sera offert à 8h30. Ensuite nous partirons à la chasse au sanglier. Et pour clôturer la journée, un repas nous sera offert....

Si toutefois il y aurait des non-adhérents qui voudraient participer à la journée, le casse-croûte et le repas seront payant ( 10 euros les deux repas )

Dernier délai pour les inscriptions le 10 Janvier 2015
- par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- par tél : 06 71 88 67 63 (sms possible)
- par Facebook sur cette publication.
(Les adhérents restent prioritaires à l'inscription)
Le gilet et la corne sont obligatoires. Les tireurs peuvent utiliser fusil ou carabine.
En Saint-Hubert,

Battue pour l'ADJC 16

L'ADJC 16 est invités pour une battue le samedi 31 JANVIER sur la société de chasse de Mainxe.

Casse croûte à 7h30, il vous sera offert. Début de chasse vers 8h15.
Plan de chasse de 5 chevreuils, prévoir carabine et balle au cas où il y est du sanglier.

Le rendez-vous est au stade de foot de Mainxe vers 7h15.
Réservation auprès de Mathieu 0671157748, par email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou sur Facebook.

Association Des Jeunes Chasseurs du JURA

Plusieurs journées de reprise de chevreuils sont organisées dans la Marne à Trois Fontaines au cours du mois de février. Nous proposons d'organiser une sortie e...n participant à une de ces journées.
Si vous êtes intéressé merci de le communiquer rapidement à Marc (06.31.75.47.79) et d'indiquer les dates auxquelles vous seriez disponible.

Dates proposées:
-Mardi 03/02
-Samedi 07/02
-Jeudi 12/02
-Vendredi 20/02
-Samedi 21/02
-Jeudi 26/02 (vacances scolaires).

Merci de répondre assez rapidement pour permettre une bonne organisation.

 

Vous trouverez des vidéos de reprise en suivant ces liens:

https://www.youtube.com/watch?v=rNpk4zXXzxw

http://www.dailymotion.com/video/xnhwzi_cctar-reprise-de-chevreuils_webcam

 

 

Ball trap privé de l'ADJC 02

L'ADJC 02 organise son ball trap privé sur la commune de Viry Noureuil, un petit challenge est organisé pour les adhérents. Buvette et restauration sur place.

ADJC 16

L'Associaiton des Jeunes Chasseur de la Charente organise pour la deuxième fois sa soirée dansante/apéro-dinatoire le samedi 6 septembre à partir de 20h30 à la salle des fêtes de Saint Saturnin. Renseignement  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 06.83.65.52.91

Qui est en ligne ?

Nous avons 42 invités et aucun membre en ligne

Connexion

Copyright © 2017. ANJC
S5 Logo