AccueilActualitésLa vie des associations /  Des chevreuils qui se muent en étalons

L’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) associe chasseurs et non-chasseurs au développement de ses connaissances sur le chevreuil. Les associations de jeunes chasseurs sont bien entendu de la partie !

 

 
 
Un matin de février, quelque part dans la Marne… La forêt domaniale de Trois Fontaines l’Abbaye s’anime de plusieurs dizaines de visiteurs venus participer à une reprise de chevreuils patronnée par l’ONCFS. Si de nombreuses personnes présentes sont du coin, d’autres ont fait plus de chemin. C’est le cas, entre autres, de plusieurs associations départementales de Jeunes Chasseurs, venues en délégation du Pas-de-Calais et de Meurthe-et-Moselle. Toutes et tous ici présents ne sont pas nécessairement des chasseurs avertis, mais au fil des discussions nous trouvons sans peine au moins deux raisons rassemblent les participants : profiter d’une journée au cœur de la forêt associée à une grande probabilité de rencontrer de grands animaux.
 
Des captures inoffensives
Devant la foule pressée autour de lui, un technicien de l’ONCFS habitué des rencontres avec le grand public et juché sur une pierre explique le déroulement de l’opération. Les consignes précises et son exposé ressemblent à s’y méprendre à l’oraison liminaire qui siérait au début d’une classique battue. Petite différence cependant : les consignes de tir ont laissé la place à des recommandations quant à l’attitude à adopter lors d’une capture. N’oublions pas que Maître Capreolus, si gracile et élégant qu’il soit, est un animal sauvage et qu’au besoin sa coiffe ou ses sabots auront tôt fait de le rappeler aux irrévérencieux. De même, tout devra être mis en œuvre pour que l’animal ne se blesse pas en se débattant.
Deux groupes sont finalement formés. L’un traquera, l’autre sera aux filets, encerclant ainsi les bois. Ces filets sont ça et là soutenus par des pics en bois fichés en terre, maintenus juste ce qu’il faut pour qu’une fois le chevreuil pris celui-ci se retrouve immobilisé dans la nasse. Les filets posés, la traque commence. On découple alors une meute d’une vingtaine de griffons vendéens. A peine a-t-on le temps d’apercevoir entre les baliveaux des chevreuils menés par les chiens qu’ils filent tout droit en direction des filets. Les traques se succédant, une quinzaine de chevreuils seront pris au cours d’une seule journée.
 

Une fois capturés, les chevreuils sont remis par les participants entre les mains des techniciens de l’ONCFS pour une analyse de leur état sanitaire.

 

 


Souvent impressionnant, l’isolement du chevreuil dans un sabot en bois doit être rapide et fait avec précaution pour éviter tout risque de blessure. Pour l’homme, comme pour l’animal.

 


La pose comme la dépose des filets de capture est quelque chose qui s’apprend si l’on veut que le dispositif soit efficace.

 

Suivi de l’évolution des populations
Le soir venu, chacun d’entre eux fera l’objet d’une batterie d’analyses et de prélèvements visant à évaluer l’état de la population. Pêle-mêle, citons les prélèvements de poils, mesure des membres, observation de la dentition, prélèvement de moquettes, recensement des bois. Un marquage permettra le tracer durablement les individus, et donc de recueillir des données scientifiques sur l’évolution de la population à l’occasion d’une prochaine reprise. Sur l’ensemble de la saison, pas moins de 178 chevreuils auront été attrapés, en l’espace d’une douzaine de journées. Territoire d’études et d’expérimentation, le domaine de Trois Fontaines l’Abbaye existe depuis 1975. A ce jour, plus de 6 00 chevreuils y ont été capturés. Les uns pour des opérations de repeuplement en France ou à l’étranger. Les autres, à des fins d’études. Pour ces derniers, une fois les manipulations effectuées, le retour au calme de la forêt se fait d’un bond. A l’occasion d’autres opérations de suivi, il n’est pas rare de capturer une seconde fois des animaux déjà identifiés que l’on reconnaîtra à la balise qu’ils portent autour du cou.


 

Emeline, Gauthier, Arnaud et Charlotte : « un autre regard sur la chasse »

Pari réussi pour l’association des jeunes chasseurs de Meurthe-et-Moselle. Invitée par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, l’AJC 54 a convaincu une bonne vingtaine d’étudiants de l’ENSAIA (École nationale supérieure d’agronomie et des industries agroalimentaires) à participer à l’opération. A la fin de la journée, les impressions recueillies auprès de ces étudiants sont unanimes : bien souvent méconnues du grand public, des opérations de gestion et de suivi pour une meilleure connaissance des populations d’espèces sauvage contribuent bel et bien à changer l’image du chasseur.

Les chasseurs, pas tous « des gros bourrins »
Pourtant, à ces étudiants qui ne connaissent que peu ou pas du tout la chasse – « à la chasse, on s’attend plutôt à croiser des gros bourrins » admet Gauthier – les jeunes chasseurs ont d’abord dû expliquer en quoi consiste une opération de capture. Puis le regard change et le discussion s’installe. « On est loin de l’image du chasseur qui tire sur tout ce qui bouge », avance Emeline, qui ne connaissait jusqu’alors que la chasse au lièvre.

Des opérations à reconduire
Pour les quatre étudiants, le moment le plus marquant reste celui où les animaux capturés retrouvent le chemin de leur milieu naturel ; la seule différence d’avec leur post-capture étant qu’ils sont désormais fichés dans les tablettes de l’ONCFS. Pour Arnaud et Charlotte, la traque en forêt restera incontestablement comme « un bon défouloir, un moment pour décompresser » et l’occasion « de voir des chevreuils de près ». Une opération à reproduire, donc ? « Carrément ! » lâche la demoiselle, visiblement enthousiaste. 

 


Élèves de l’ENSAIA et jeunes chasseurs ont pu échanger sur le rôle de la chasse dans la gestion de la faune sauvage, au cours de cette rencontre.

 

 

Les Brèves

Simulateur de tir pour l'ADJC 16

 

le SAMEDI 8 AOUT, l'ADJC 16 organise une après-midi au simulateur de tir de l'armurerie SDC à Chateaunernard, pour seulement 15€ au lieu de 29.



Venez avec votre carabine ou fusil afin de pratiquer du tir sur petits gibiers (canard, faisan...), gros gibiers (cerf, sanglier...) ou en mode tir sportif (sanglier courant, rabbit...)...
Excellent exercice pour corriger et voir les trajectoires de vos tir !!



Pour le bon déroulement de cette demi-journée seulement 7 places sont disponible sur RESERVATION au 0683655291 ou sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ADJC 89 invité en forêt d'Orthe

Samedi 14 février, L'ADJC 89 aura l'honneur d'être invité à la prestigieuse chasse des centaines en forêt d'Othe.
Les places seront attribués à la demande des membres et en privilégiant ceux qui se seront investi durant l'année dans l'association. Ceci en guise de récompense ( ce qui est normal) pour la fête de chablis, notre repas annuel. Etc
...
Mais ne crainniez rien, l'année prochaine il y aura des places, pour les personnes qui se seront investis.

L'ADJC 17 chasse le gros

Nous sommes invités le 18 Janvier 2015 pour une chasse au sanglier dans un parc sur la commune de Le Vigeant (86150). Le Rendez-vous est à 8h30 au Domaine de Les Fouillarges.
Pour ceux qui désire, un casse-croûte vous sera offert à 8h30. Ensuite nous partirons à la chasse au sanglier. Et pour clôturer la journée, un repas nous sera offert....

Si toutefois il y aurait des non-adhérents qui voudraient participer à la journée, le casse-croûte et le repas seront payant ( 10 euros les deux repas )

Dernier délai pour les inscriptions le 10 Janvier 2015
- par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- par tél : 06 71 88 67 63 (sms possible)
- par Facebook sur cette publication.
(Les adhérents restent prioritaires à l'inscription)
Le gilet et la corne sont obligatoires. Les tireurs peuvent utiliser fusil ou carabine.
En Saint-Hubert,

Battue pour l'ADJC 16

L'ADJC 16 est invités pour une battue le samedi 31 JANVIER sur la société de chasse de Mainxe.

Casse croûte à 7h30, il vous sera offert. Début de chasse vers 8h15.
Plan de chasse de 5 chevreuils, prévoir carabine et balle au cas où il y est du sanglier.

Le rendez-vous est au stade de foot de Mainxe vers 7h15.
Réservation auprès de Mathieu 0671157748, par email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou sur Facebook.

Association Des Jeunes Chasseurs du JURA

Plusieurs journées de reprise de chevreuils sont organisées dans la Marne à Trois Fontaines au cours du mois de février. Nous proposons d'organiser une sortie e...n participant à une de ces journées.
Si vous êtes intéressé merci de le communiquer rapidement à Marc (06.31.75.47.79) et d'indiquer les dates auxquelles vous seriez disponible.

Dates proposées:
-Mardi 03/02
-Samedi 07/02
-Jeudi 12/02
-Vendredi 20/02
-Samedi 21/02
-Jeudi 26/02 (vacances scolaires).

Merci de répondre assez rapidement pour permettre une bonne organisation.

 

Vous trouverez des vidéos de reprise en suivant ces liens:

https://www.youtube.com/watch?v=rNpk4zXXzxw

http://www.dailymotion.com/video/xnhwzi_cctar-reprise-de-chevreuils_webcam

 

 

Ball trap privé de l'ADJC 02

L'ADJC 02 organise son ball trap privé sur la commune de Viry Noureuil, un petit challenge est organisé pour les adhérents. Buvette et restauration sur place.

ADJC 16

L'Associaiton des Jeunes Chasseur de la Charente organise pour la deuxième fois sa soirée dansante/apéro-dinatoire le samedi 6 septembre à partir de 20h30 à la salle des fêtes de Saint Saturnin. Renseignement  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 06.83.65.52.91

Qui est en ligne ?

Nous avons 63 invités et aucun membre en ligne

Connexion

Copyright © 2017. ANJC
S5 Logo